Accueil
  Calendrier des animations
  Liens
  Le bourg en chiffres
  Le bourg en images
  Tourisme et hébergement
  Patrimoine Histoire

   
  Plan interactif de Simorre


Superficie de la commune :
> 3585 ha soit la 20ème du Gers qui en compte 463.

Population : 777 habitants lors du dernier recensement.
Le département compte 187 181 habitants.

L’altitude au niveau du village est de 180 mètres

Le point culminant est de 323 mètres au lieu dit « Ransan », à rapprocher  du point le plus haut du Gers sur la commune de Monlaur Bernet soit 361 mètres.


L’hydrographie
 
La Gimone et la Lauze sont les deux principaux cours d’eau qui traversent la commune dans le sens Sud Nord. Ils reçoivent l’apport de nombreux rus, ruisseaux qui coulent au pied des collines et coteaux.

La Gimone :
D’une longueur de 136 km dont 83 dans le Gers, elle prend sa source sur le plateau de Lannemezan et se jette dans la Garonne au sud-est de Castelsarrazin  (côte 75m). Son débit est assuré grâce à deux infrastructures :
Le système Neste :
Du nom du canal construit par l’ingénieur Montet sous le second Empire qui prend les eaux du torrent Neste, un affluent de la Garonne à Sarrancolin pour les amener à Lannemezan. A l’origine ce canal alimentait seulement 4 rivières gersoises. Au siècle dernier, un réseau de conduites raccordées au canal permit d’alimenter 17 rivières gersoises dont la Gimone.
Le lac barrage de la Gimone :
Situé sur les communes de St Blancard et Lunax, il a été construit en 1991.
Il a une capacité de 24 Mm3.

La Lauze :
D’une longueur de 23 km elle prend sa source dans la commune d’Aussos (côte de 319 m) à 15 km au sud de Simorre et se jette dans la Gimone (côte de 169m) sur le territoire de Saramon à 8 km au nord de Simorre.

La dissymétrie des vallées
Comme toutes les vallées des rivières du sud du département, celles de la Gimone et de la Lauze sont dissymétriques. En effet le cours d’eau ne coule pas au milieu de la vallée mais sur le côté droit. La rive droite est donc plus abrupte que la gauche qui elle s’étale en pente douce en terrasses. Des flores, végétations, natures de terrains et cultures très diverses se trouvent sur ces différents versants et terrasses.

Les collines et coteaux
L’érosion a découpé dans la tendre mollasse, des collines et plateaux désorientés qui cassent la monotonie du paysage. De même que pour les versants est et ouest des vallées Nord/Sud, les parties des coteaux exposés au sud (appelées soulans) donc prenant le soleil, verront se développer une flore, végétation et activités agricoles différentes de celles exposées au nord (appelées paguères) donc à l’ombre.

 

  Maire de Simorre - Place de la mairie - 32420 SIMORRE - tél: 05 62 65 30 22 - fax : 05 62 65 35 37