Accueil
  Calendrier des animations
  Liens
  Le bourg en chiffres
  Le bourg en images
  Tourisme et hébergement
  Patrimoine Histoire


L'église de Simorre 3/5

l’Abbaye bénédictine | Eglise abbatiale Notre Dame | Les Verrières
Les stalles | Les peintures du sacraire



Les Verrières

L'église conserve huit verrières anciennes qui furent plusieurs fois restaurées au cours du siècle dernier. Celles des quatre lancettes de la baie supérieure du chevet datent de 1357, elles furent offertes par Bernard de Lafitte qui était "pitancier et prieur claustral".
D'une tonalité claire, elles comportent deux registres superposés de composition similaire :

- au registre inférieur : une Vierge à l'Enfant, placée sur la seconde lancette à partir de la droite, est encadrée par des personnages debout ou agenouillés qui se tournent vers elle (Saint Louis portant la
couronne royale et la palme du martyre, Saint Benoît accompagné d'un disciple et Saint Cérats).

- au registre supérieur :
le motif central est une Crucifixion, placée sur la même lancette que la Vierge à l'Enfant. A la Vierge et Saint Jean au pied de la croix est venu s'ajouter Saint Cernin qui fut le premier évêque de Toulouse. Tous ces personnages sont placés sous des dais d'architecture qui se rapprochent de ceux des verrières de la cathédrale de Narbonne exécutées également au XIVème siècle, les fonds sont alternativement bleus et rouges comme c'était la mode.

Les verrières des trois baies inférieures ont la même disposition en deux registres superposés. Elles ont été exécutées au XV ème siècle et se distinguent par la forme des dais qui sont alternativement polygonaux avec balustrade ajourée et à galbe aigu. Les fonds sont damassés et l'illusion de la perspective est donnée par les dallages.
- au registre supérieur : les personnages sont de droite à gauche : Othon et Mayeul qui furent tous deux archevêques d'Auch, une Vierge à l'Enfant, Saint Benoît avec un disciple, Saint Michel terrassant le démon et saint Jacques de Compostelle.
- au registre inférieur : on distingue : un personnage féminin couronné tenant la palme du martyre et un livre, Sainte Marie Madeleine, Saint Pierre et Saint Paul, Saint Barthélemy (?) , un personnage masculin avec une colombe posée sur la main gauche et une main tranchée dans l'autre.

Des verrières de même type ornent les deux lancettes des baies du mur sud du chevet et du mur oriental du bras du transept, on y voit d'une part :
- au niveau supérieur: Saint George et Sainte Catherine
- au niveau inférieur: un moine palmigène et un évêque non identifié.
Et d'autre part :
- au niveau supérieur: une Vierge à l'Enfant et un Christ en croix entouré par la Vierge et Saint Jean.
- au niveau inférieur: un évêque palmigène et Saint Jacques.

La verrière du bras sud du transept représente Saint Cérats entouré de motifs appartenant au répertoire décoratif de la Renaissance. C'est l'abbé Roger Labarthe qui la fit exécuter : son blason, dérivé de celui de la famille de Labarthe y figure sur le soubassement.

La verrière de la deuxième travée de la nef, en face de l'entrée sud est presque contemporaine de la précédente. Elle représente la Vierge à l'Enfant accompagnée de Sainte Dode -sœur de Quitterie la martyre du mas d'Aire- et porte les armes de Jean Marre et celles de l'abbé Jean de Galard mort en 1536.

L'attribution de l'une ou l'autre de ces verrières à Arnaud de Moles qui réalisa celles de la cathédrale d'Auch, est à rejeter. Il y avait au XVIème siècle un grand nombre de maîtres verriers comme l'attestent certaines de leurs œuvres conservées dans de modestes édifices proches de Simorre comme l'église de Villefranche d'Astarac ou celle de Pis à Bellegarde-Adoulins.

La verrière du bras Nord du transept date de 1880. Bien que son auteur se soit efforcé de l'harmoniser avec celles du chevet, elle est loin d'avoir leur qualité.

 

.: accès rapide Histoire

1. LACOSTE, Constant. - La légende de Simorre. - Société de Borda, 1932 | 2. SAINT MARTIN, Louis.- Monographie de Simorre - (1939) quelques extraits | 3. Les Armoiries | 4. L’église de Simorre (XIVème siècle) | 5. Les églises rurales | 6. Le Musée Paysan d'Emile
  Maire de Simorre - Place de la mairie - 32420 SIMORRE - tél: 05 62 65 30 22 - fax : 05 62 65 35 37